Connexion

Récupérer mon mot de passe

Concours Free Music Festival

Dim 11 Mai - 16:33 par Soss Mayo

Bonjour à tous.

Le festival Free Music vous propose de gagner une place pour le festival le jour où jouent les Offspring



Pour cela, répondez à la question:
Sur quelle scène joue Offspring au Free Music Festival ?

Les réponses sont à m'envoyer par MP avant le 1er juin, 23h59.

Le vainqueur sera tiré au sort parmi les bonnes …

Commentaires: 121

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Nemesis le Dim 14 Fév - 6:28

18h

Je rentre chez moi après une journée complètement normale. Je suis fatiguée parce que j’ai pas dormi énormément la nuit d’avant. Un petit tour sur Facebook, comme d’hab. Normal. Et là BAM réveil total. Olivia m’annonce sur mon mur que PINHEAD GUNPOWDER sera sur scène ce soir. Et en plus de ça pas n’importe où.


Gilman.

Autant vous dire qu’après ça, j’étais totalement éveillée. De 18h30 à 23h, je m’affaire donc à préparer mon itinéraire, trouver la monnaie pour le bus et autres, préparer la bouffe. Je décide d’arriver à 4 heure du matin, pour ne pas risquer de ne pas avoir ma place là-bas. Après avoir fait tant pour arriver jusqu’ici, hors de question que je reste dehors pour ce show.

Après avoir parlé des détails avec Kelsey (NDLR : ma coloc’) et réussi grâce à elle et Sal (NDLR : mon autre coloc) à avoir la monnaie pour le bus, je pars prendre une douche et me coucher. Il est 23h. Deux heures de « sommeil » donc… Je ne tiens pas en place, et arrive à peine à dormir. 10 minutes après que Kels se couche, mon réveille sonne et c’est parti.

Je prends mon sac, avec Pizza et Dr Pepper inside, et décide de ne pas prendre ma couverture. GROSSE ERREUR.
Bref je pars, passe par le campus retirer du cash, et me dirige vers l’arrêt de l’Owl 91 où, théoriquement, j’aurais dû attendre une demi-heure, mais finalement, le bus est là dans les 5 minutes. Cool ! J’arrive donc à Powell, et passant à côté du Golden Gate pendant le trajet. Là je dois prendre l’AC Transbay 800. Alors que je tourne pour trouver l’arrêt de bus, un mec me demande si je vais dans l’East Bay, et me confirme que c’est bien ici qu’il faut attendre. Après une très grosse demi heure d’attente et de babillages d’une clocharde bourrée, l’AC arrive et j’embarque donc pour Berkeley.

L’East Bay. Berkeley. Gilman.


Enfin. Là où tout a commencé.


Le bus avance, et là j’apprends que la femme qui conduit fait ce trajet pour le première fois. Nous passons le pont qui rejoint l’East Bay et on arrive de l’autre côté. Alors là c’était le bordel, elle s’est gourée de route, le bus s’arrêtait à des endroits, je sais même pas où c’était ni si c’était mon arrêt ou quoi, alors je demande de l’aide à un mec pas loin qui, finalement me dira « c’est là ! ». Alors j’appuie sur le bouton, le bus s’arrête je descends. Il est 4 :04 du matin. Je pose le pied à Berkeley pour la première fois. Les rues sont totalement vides. Je remonte Gilman St pour arriver jusqu’au fameux 924.


4 personnes sont déjà là, entrain de dormir, ou plutôt d’essayer de dormir. Je décide de faire de même et de m’économiser au maximum pour ne pas subir le même moment tragique qu’à Bercy. Je m’assoie d’abord, m’allonge ensuite. Le sol est super froid. J’essaye de m’arranger avec mon manteau pour pas trop me geler, mais au final c’est quand même la mort. 3 personnes arrivent un peu plus tard, et il commence à pleuvoir. Pas la grosse pluie, mais suffisamment pour mouiller le sol. Je regrette amèrement ma couverture. Mais bon.

13 heures à tenir.


Les gens arrivent et je me décide à prendre ma place dans la ligne. Ca parle un peu à côté et je comprends que ce sont des gens de Green Day Community. Ils ont l’air de tous bien se connaître c’est marrant ! La fille à coté de moi commence à ranger un sac de couchage et du coup je lui demande si je peux m’en servir. Super sympa, elle me dit qu’il n’y a aucun problèmes. YES de la chaleur ! Du coup je dors un peu. Quand je me réveille la fille de l’autre côté m’offre ce qui lui reste niveau petit dej . Bagel et beurre de cacahouète. Gé-nial ! Je commence à parler un peu à Janet, et tous les gens de GDC qui sont là et on passera la journée d’attente ensemble. Je la passerait d’ailleurs surtout avec une dénommée Hannah avec qui on délirera bien sur le chemin des toilettes en se disant qu’il y a tellement de gens qui sont venus pisser ici qu’à force il vont nous foutre dehors. Mais ça n’est finalement pas arrivé. Elle a aussi acheté un genre de grosse balle rose qui m’a fait délirer tout l’après midi.


Et sinon mes impressions en parlant avec les gens c’est que déjà la moyenne d’âge est plus élevée, les gens sont partis dans absolument tous les coins du monde voir Green Day, les Foxy ou Pinhead, sérieux leurs expériences sont impressionnantes.

Le temps passe lentement, mais surement, et la file s’allonge de plus en plus, des gens jouent de la guitare, l’ambiance est vraiment sympa. Une dénommée Abby a commandé des je sais pas comment ça s’appelle mais des colliers avec deux plaques en métal comme les militaires qui ont été fabriqués pour l’occasion. Chacune des plaques comporte un message :

Pinhead Gunpowder February 2010 924 Gilman
AC BJA BS JW *Every Second*


Autant vous dire que quand je les ai vu j’en voulais un direct. Alors j’demande, et elle me dit qu’elle les a fait faire pour les vendre à son groupe d’amis pour récupérer les fonds et donner tout l’argent à Gilman (qui est je le rappelle tenu par des bénévoles). Elle me dit qu’elle en vend d’abord à tout le monde et que s’il en reste elle m’en vendra un aussi. Je l’ai eu à l’œil toute la journée ahah. Après avoir parlé avec Janet j’apprends que le neveu d’un certain Larry (les fans sauront de qui je parle content héhé) sera là ce soir, et il était effectivement là, on a échangé quelques mots juste avant de rentrer pour le show.

Entre temps deux bénévoles sortent du Gilman pour vendre la carte d’adhésion au club, indispensable pour pouvoir ensuite payer sa place. Après quelques galères pour le change (je n’avais pas $2, mai que des $20 =/) j’arrive finalement à avoir ma petite carte d’adhésion dont je suis d’ailleurs extrêmement fière. C’est à ce moment que je crois le regard d’Abby, lui demande de loin si elle a encore un collier pour moi, ce à quoi, après avoir compté, elle me dit que oui ! J’ai donc depuis hier soir ce collier autour du coup et j’en suis plus qu’extrêmement fière. Il en existe 25 dans le monde, et j’en ai un ! Il va pas me quitter de si tôt celui là… !

Bref je rejoins la file, et là Janet s’assure que j’ai bien la place qui convient, parce que je suis là depuis 4 heure du mat, et donc ça serait pas normal que d’autres soient avant moi. Cette femme est vraiment super super gentille. Au final il y aura quand même des gens devant moi parce que des amis ont rejoint ceux qui attendaient là depuis minuit. Mais bref rien de dramatique. Je rentre.

Gilman.


Gilman bordel.


Je paye ma place, on me dit que c’est entre $7 et $10, comme je veux. Je laisse donc $10 et me fais tamponner le bras. Fierté immense. Je rentre dans la salle.

Gilman.


Enfin.


Tout est comme sur les photos que j’ai vu. Sauf que c’est en 3D. Et que j’y suis.

Les murs peints en noirs, recouvert de graffitis, de mots, de paroles de chansons. Des affiches mises ça et là. Cet endroit a définitivement une âme. Et une putain de belle âme. Parce que mine de rien faire tourner ce club qui donne à tous les groupes de la région une chance de faire leur concert, avec seulement des bénévoles, ça doit pas être facile tous les jours.

Je me dirige vers la scène, le premier rang est plein, tant mieux. Je cache mon sac derrière une poubelle, un peu embêtée de le laisser là comme ça, et je flippe qu’on me le vole, mais bon… J’me pose au deuxième rang donc, et j’attends que le show commence. La salle se rempli, et la valse du matos commence sur scène.

Et c’est à ce moment là que je réalise, je crois, tout le chemin que j’ai fait jusqu’ici, et à quel point j’ai de la chance d’être là. Je ferme les yeux et écoute tout ces gens qui parlent, et m’imagine que, 20 ans plus tôt, Green Day, pas moins, se produisait ici. A ce moment mes pensées s’égarent et je suis malade de ne pouvoir partager ça avec personne ici . Ne vous y trompez pas, les gens sont supers et tout, mais aucun n’a donné autant que moi pour être là ce soir, et personne n’a idée de l’accomplissement que c’est d’y être enfin. Je pense à ceux qui devrait être là et qui le méritent peut être même plus que moi. François, Olivia, Emmanuel, et tous les autres qui crèveraient pour être à ma place. Tous ces potes avec qui, depuis la formidable aventure des concerts secrets pour la promo de 21st Century Breakdown, sont devenus des amis, des gens que je croise en fosse bien souvent, des gens avec qui je commente les news du groupe. Tout ça grâce à Green Day. Que vous le croyiez ou non, que vous pensiez que ce soit débile ou quoi, je m’en fous. Et je le dis fièrement, ce groupe a changé ma vie pour bien des raisons, et encore plus depuis un an. Tout est grâce à eux. Et même si ce n’est pas Green Day qui joue ce soir, je touche mon rêve de revoir ce groupe se produire ici, dans une petite salle empreinte de tant de signification, d’encore un peu plus près…


Le premier groupe commencera à jouer vers 20h15 si mes souvenirs sont bons. Quelqu’un, en voyant Billie Joe arriver, criera « Billie Joe ! » dans la salle, ce qui sera immédiatement suivi par 4 orgasmes, au moins, dans la fosse. Je pensais pas, vu les gens qu’il y avait dehors dans la file, que ça serait ce genre de show, avec plein de groupies qui crient. Les gens sérieusement quoi. A quoi ça sert de hurler comme ça. Billie Joe a 37 ans, il pourrait être votre père. Et puis il est marié et a deux gamins. J’comprends qu’on puisse être content ou contente de le voir, moi la première, parce que c’est quelqu’un qui a vraiment beaucoup de talent et une source d’inspiration, mais de là à faire ça quoi… Pfff, désolant.


Mais bref, quatre groupes joueront devant Pinhead Gunpowder : Dirty Marquee, Fleabag, Mutoid Men et Grass Widow. Pendant que le matériel est installé, quelqu’un, je ne sais pas qui mais je lui dit un grand merci du plus profond de mon âme, change mon sac de place et le pose sur scène, et je peux garder un œil dessus pendant tout le show, c’était génial ça héhé. Dirty Marquee et Fleabag envoie du punk sympatique, mais pas transcendant, et la façon qu’à la guitariste de Fleabag (qui est aussi la bassiste de Dirty Marquee en fait) est sympa, mais un peu relou à la longue. Je peux pas vous dire ce que c’est je suis trop nulle à la gratte, mais ça ressemble à un gros larsen, après elle appuie et ça part en normal. Bref. Voilà.

Le set des Mutoid Men se révèle quant à lui beaucoup plus intéressant. Les gars arrivent sur scène en costumes bizarroïdes je vais essayer de décrire de mon mieux, mais vaut mieux voir ça directement pour comprendre. Le chanteur/clavieriste a une genre de combinaison/pyjama, le bassiste est habillé comme quand maman prépare le costume pour le Carnaval, avec un plus des genre de lunettes/microscope avec des lumières autour. Le batteur est dans un truc rose super flashy, on dirait un sac qui a été découpé et cousu pour faire un costume. Et le guitariste est en leggin à rayure troué, et un tshirt déchiré de partout qui laisse voir tout son dos.

Au final il se trouve que ça gueule bien, ça bouge bien, et j’ai beaucoup aimé, même si ça n’a clairement pas été le cas de tout le monde dans la salle. C’est aussi à ce moment que les premiers slam ont commencés. Oh et j’oubliais de préciser que dans la fosse ça compressait pas mal mais ça allait encore à ce moment là. Mais plus les groupes se succédaient, plus ça poussait en fait, et ce même pour Grass Widow, qui est pourtant quelque chose de beaucoup plus calme, avec quasiment pas de disto. Je dois faire remarquer que leur bassiste est extrêmement douée. C’était un set sympa, mais qui n’avait pas grand-chose à voir avec le reste des groupes.

Changement du matos, auquel Aaron participera activement, et là on réalise qu’on a vraiment affaire à des pro. Tout est installé en quelques minutes et les gars sont vite prêt à monter sur scène pour les balances. Bill Schneider est le second à venir sur scène, suivent Billie Joe et Jason White.

La première chose que je remarque, c’est les supers pompes de Jason. Sérieux, elles sont vraiment dingues, je saurais pas trop comment décrire, j’espère que je trouverais une photo, mais en gros elles sont noires, et dessus y’a un motif qui rappelle un peu les tatouages à l’ancienne, et sur une il y a écrit Good, et l’autre Luck.

Deuxième chose que je réalise, Billie Joe porte une robe. Oui oui, une robe, et un leggin gris, et des super chaussettes à rayures. Une fois le hoodie Adeline (forcément) enlevé, je vois qu’il a aussi une magnifique écharpe, très féminine. Haha ça promet. Aaron est en mode normal, futal noir, ceinture à piques, et torse nu pour battre, Bill pareil, avec un tish simple.

Les gars se mettent en place, Aaron aux fûts, Jason à droite, Bill à gauche, et BJ au centre. Ils commencent à faire les balances, mais à cause d’un soucis technique, ça sera sans les voix. Alors Aaron tape un peu moins fort, et tout le monde chante les 3 chansons à capella. Et niveau son, on se rend compte que le matos y est énormément pour quelque chose. Les premiers groupes, le son était pas top, mais pour Pinhead Gunpowder, c’était vraiment vraiment beaucoup mieux.

Billie essaye de descendre dans la fosse pour aller aux toilettes, mais c’est tellement compacté qu’il a vraiment du mal, mais finira par y arriver, avec l’aide de Sara, Shannon, J’net et tous ceux qui étaient dans ce coin. Quand il revient, même galère pour remonter sur scène, mais il y parvient. Dans le même temps on annonce que les problèmes au son sont reglés, alors le show peut commencer. La fosse était déjà passablement agitée, mais c’est devenu un enfer total dès Asheville et Before the Accident. A tel point que deux mecs devant moi, amenés là un peu plutôt avec l’aide d’Aaron, abandonnent et passent sur scène tant bien que mal avant d’évacuer sur un coté. J’essaye d’éviter à tout prix d’être au premier rang, sachant que je vais me faire démolir les jambes vu la hauteur de la scène et la sauvagerie de la fosse. Et pourtant je ne peux pas, la pression est trop forte et je me retrouve devant. J’oublie très très vite le fait que j’ai une vue exceptionnelle sur le concert, et me prépare psychologiquement à la douleur que causerai deux fémurs cassés ou un genou retourné. Parce que sérieusement, j’ai fait quelques fosses furieuses par le passé, mais jamais je n’avais senti ma dernière heure arriver à ce point là. Et tous les gens du premier rang souffraient de la même manière. Dans ma tête il était très clair que si je restais là, j’allais vraiment me casser au moins un fémur. Alors j’ai essayé de passer sur scène pour au moins pouvoir aller me mettre ailleurs dans la salle, quitte à perdre mon super point de vue, quitte à avoir attendu 15h pour rien.

Franchement, pour ceux qui ont fait les Off au Trabendo, ou Bercy à la barrière, à coté de ça c’était les Bisounours.


Sérieusement. Les deux vigils qui étaient là ont été très très vite dépassés par les évènements et ont finalement décidé de laisser faire. J’ai donc du, par mes propres moyens, sortir de la fosse pour monter sur scène. En poussant avec mes bras tout d’abord, ce qui a été une vraiment très mauvaise idée, puisque j’ai seulement réussi à amener le bord de la scène au niveau de mes genoux. Heuresment, je m’en suis très vite rendu compte et ai pu revenir à ma position initiale. J’ai finalement poussé comme une bourrin derrière moi, pris appui sur mes mains et me suis soulevée aussi fort que j’ai pu pour arriver sur scène. Ca a marché, j’ai atterri sur les genoux sur la scène mes mes pieds sont restés bloqués dans la fosse, mais peu importe. Je me suis demandée ce que j’allais faire là quand j’ai réalisé qu’en fait un tas de gens était là, assis/accroupi sur scène, alors je suis restée bien sagement (enfin j’me comprends) sur place sans me faire remarquer par le vigile.

En gros, j’ai fait 95% du concert assise sur la scène, à 1m de Jason et 1m de Billie. Y’a pire comme situation. Haha.

La fosse a continué à pousser sauvagement malgré le fait que je sois sur scène, et je me demande sérieusement comment des gens ne sont pas morts/ne se sont rien cassé pendant ce show.

La setlist défile, et toutes les chansons sont un pur bonheur, et vécue à 1m du groupe… ! Ce que je retiens surtout, c’est que, comme ça a été dit sur GDC, le Billie Joe de Pinhead Gunpowder est surement celui qui se rapproche le plus du BJA authentique. Par là j’entends qu’il n’est pas la super hyper méga rock star de Green Day, ni le super gars bourré jusqu’à plus tenir debout parce que c’est marrant des Foxboro. Il est juste lui-même (bon, en robe, je vous l’accorde, mais quand même), et on sent que se défoncer en live sur une guitare devant une fosse complètement folle est ce pour quoi il est né. Et j’ai pour preuve les millions de sourires qu’il a fait pendant le show, tout comme les moments de folies ou il donnait son maximum, penché sur sa guitare qu’il tenait à 20 centimètres de nos têtes.

Jason aussi semblait aux anges, et particulièrement satisfait de voir les gens chanter en même temps que lui. Ce qui me fait d’ailleurs penser qu’il est bien dommage qu’il n’ait pas un peu plus d’importance dans Green Day.

Malheureusement je n’ai pas beaucoup vu Bill Schneider parce que j’étais de l’autre côté de la salle =/ Aaron quant à lui semblait vraiment souffrir derrière ses fûts, il était totalement trempé (c’était un peu le cas de tout le monde, mais lui encore plus) et se donnait vraiment à fond. Il faut dire que, pour ceux qui ne le savent pas, ce concert était pour récolter des fonds pour soigner un de ses amis atteint du cancer. Il nous l’expliquera d’ailleurs par lui-même vers la fin du show.

Mahogany vient clore le set, et là, comme pour Big Yellow Taxi, mes pensées vont à François qui aurait définitivement dû être à ce show. Mon seul regret sera de ne pas connaître les paroles des chansons, parce que ça aurait été vraiment encore plus génial si j’avais pu vivre la setlist entière comme j’ai vécu Life During Wartime, Big Yellow Taxi ou Mahogany. Mais bon, c’est comme ça… Le show se termine, et moi et une vingtaine de personnes sommes toujours sur scène, mais on se fait vite virer par les vigils, pendant que les gars rangent eux même leur matériel, ce qui est, là encore, une grosse différence par rapport à Green Day héhé.

Les vigils se positionnent en permanence entre la fosse et Billie Joe, et là je réalise qu’il ne doit en fait jamais pouvoir sortir sans gros bras autour de lui, et je trouve ça relativement triste… Je comprends d’un côté, ça doit être passablement chiant de se faire arrêter toutes les trois minutes par un fan, mais bon, devoir sortir sans arrêt avec deux gorilles à moins de 5 m… =/ Après avoir rangé le matos, parlé à quelques personnes, et pris quelques photos, il partira directement, ce qui rendra l’atmosphère un peu plus vivable. Désolée de le dire, mais c’est vrai. Y’a un moment où il faut se rendre compte quand on fait chier les gens. Il était là tranquille à profiter d’un show qui, pour une fois ne contient pas 20 000 personnes, dans un lieu qui j’imagine lui tient à cœur, et les gens étaient malgré tout entassés autour de lui sans arrêt, et sans lui laisser deux minutes pour respirer.


Je comprends qu’on veuille une photo, un autographe, ou juste échanger quelques mots, je comprends vraiment tout à fait. Après tout j’étais devant un certain hôtel un certain jour à une certaine heure pour ça. Mais il faut savoir ne pas s’imposer. Quand Tré est sorti avec sa copine dans Paris, on a pas été l’agresser parce que c’était clairement pas le moment. Juste un « bonjour, bienvenue en France », quelques sourires sympas et basta . Soyez raisonnables les gens, ça permettrait à tout le monde de vivre une vie normale.

Bref. Un passage aux toilettes (forcément, c’est Gilman quoi, ,je ne pouvais pas ne pas aller visiter les chiottes aussi !) Je sors, et cherche Hannah du regard pour savoir comment s’est passé le show pour elle. Je mettrais un petit moment avant de la trouver et parlerai vite fait avec quelques personnes entre temps. J’échange mon point de vue avec les gens rencontrés plus tôt, et, d’après l’avis général, c’était un très très très bon moment, malgré une fosse totalement ingérable.

J’apprendrais plus tard qu’Adrienne et Mike étaient présent, c’est vraiment dommage que je n’ai pas pu les croiser =(, mais bon.

Mon soucis maintenant est de trouver un moyen pour rentrer chez moi. Il est 00h20, les bus ne tournent plus, et mon lit, dont j’avais, sur le moment, extrêmement besoin, se trouve de l’autre côté de la baie. Avec Hannah on décide de rentrer, pour trouver de l’eau, et je veux un tish Gilman, je sais qu’ils en vendent. Et c’est justement en achetant ce tish que je demande à la vendeuse si elle a une idée de comment je pourrais rentrer chez moi. Et il se trouve que son collègue m’a finalement ramenée, avec un autre gars, à San Francisco en voiture ! C’est pour ça que je n’ai malheureusement pas pu dire au revoir aux gens, il a fallu que l’on parte directement.
Le gars nous dépose à Powell, où je mettrais une heure à attendre un Muni qui finalement ne passera pas. Je prends donc là L qui me rapproche au maximum de chez moi. Je descends à Taraval, et me tape le reste du chemin (2/3km) à pied sur la 19th St. Et vu l’état de mes jambes, c’était mortel. Arrivée j’enlève les lentilles, et je me suis réveillée ce matin dans mon lit avec mon manteau encore sur le dos haha.




C’était mon 40ème concert. C’était la première fois que j’allais dans l’East Bay, première fois que j’allais à Berkeley, première fois que j’allais au Gilman, et le tout pour voir Pinhead Gunpowder. C’était mon 40ème concert, et, malgré quelques bémols, et malgré l’apothéose du Trabendo, ce concert était le meilleur que je n’ai jamais fait.

A Olivia, Emmanuel, François, Anne, Maxime, Julien, Gaelle, Mike, j’aurais vraiment vraiment vraiment vraiment aimé que vous soyez là pour vivre ça. Vous m’avez manqué.

A tous les membres de GDC que j’ai vu ce jour là, Hannah, J’net, Shannon, Sarah, Diane, Abby, et tous les autres dont je ne me rappelle plus du nom (et j’en suis désolée), merci beaucoup à tous, c’est aussi grâce à vous que c’était un moment complètement exceptionnel. Je vous souhait de vivre encore beaucoup de ces histoires que vous m’avez raconté pendant toute cette journée, et espère vraiment vous revoir.

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par DFDF le Dim 14 Fév - 11:59

Chanmé la review... C'est classe à lire. Bravo. Par contre, j'ai du loupé un truc, pinhead c'est encore un autre groupe ou Bja joue dedans ?

DFDF
Addicted forhumeur
Addicted forhumeur

Nombre de messages : 16376

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/gmenuet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Nemesis le Dim 14 Fév - 12:04

Ouais Pinhead Gunpowder, c'est BJA, Jason White, Bill Schneider (guitar tech et tour manager sur AI) et Aaron Cometbus. Ils sont ensemble depuis 1990.

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Papy le Dim 14 Fév - 12:08

Bonne review prieee


EDIT : Finalement il n'y a qu'à Bercy que tu seras pas montée sur scène. Mad

Papy
Damnit, I Flooded Again
Damnit, I Flooded Again

Nombre de messages : 3226

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Mota Boy le Dim 14 Fév - 15:51

T'étais à Gilman Shocked

Et t'es montée sur scène en plus ><

EDIT : je ne savais pas non plus que c'était un groupe à BJA. Je comprends encore plus à quel point ça pouvait être orgasmique pour toi.

Mais putain Gilman quoi. Pour la première fois, là j'aurais VRAIMENT aimé être à ta place! Bien joué !

__________________
Last one to die, please turn out the light

Mota Boy
Modo's Not Grey
Modo's Not Grey

Nombre de messages : 37463
Age : 13
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Cellar le Dim 14 Fév - 16:23

Rien à dire. Chapeau bas.

Cellar
Mondo Moderator
Mondo Moderator

Nombre de messages : 21558
Age : 27
Localisation : Hamburger

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reverbnation.com/sundering

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Qwzk1 le Dim 14 Fév - 16:25

prieee prieee prieee prieee awesome.

Qwzk1
The End Of The Flood
The End Of The Flood

Nombre de messages : 37144
Age : 28
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Mangouste le Dim 14 Fév - 18:30

pfiouuuuuu, quelle review! quelle journée!

je ne connaissais même pas ce groupe, mais j'avais presque envie d'y être content

bien joué Nem'!

Mangouste
Original Posteur Yeah
Original Posteur Yeah

Nombre de messages : 2279
Age : 37
Localisation : 75

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par rock'n'punk le Dim 14 Fév - 20:53

C'est énorme putain (:o)

Bien ouèj' prieeeprieeeprieee

rock'n'punk
You're Really Floodin' it
You're Really Floodin' it

Nombre de messages : 7889
Age : 23
Localisation : Ta gueule l'admin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Mimile le Dim 14 Fév - 21:23

Incroyable.

Mimile
Cool To Post
Cool To Post

Nombre de messages : 1041
Age : 26
Localisation : Boulogne Billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pinhead Gunpowder @ Gilman (Berkeley, CA)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum