Connexion

Récupérer mon mot de passe

Concours Free Music Festival

Dim 11 Mai - 16:33 par Soss Mayo

Bonjour à tous.

Le festival Free Music vous propose de gagner une place pour le festival le jour où jouent les Offspring



Pour cela, répondez à la question:
Sur quelle scène joue Offspring au Free Music Festival ?

Les réponses sont à m'envoyer par MP avant le 1er juin, 23h59.

Le vainqueur sera tiré au sort parmi les bonnes …

Commentaires: 121

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Green Day @ Bercy

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Green Day @ Bercy

Message par Nemesis le Lun 5 Oct - 14:18

Tout commence le 3 Octobre au matin.
Quand j'ouvre les yeux, j'entends que ma radio est allumée, je me demande pourquoi...
Alors je regarde l'heure sur mon téléphone, il est 8h10. Je m'étais dit que je serais sur les champs Elysées à 7h pour ensuite aller devant l'Hôtel.
Je sors vaguement de mon coma, m'habille, vérifie le contenu de mon sac, et me précipite dans le métro.
J'arrive sur les Champs, devant l'Arc de Triomphe.
Il est 9h, tout est presque vide, et la lumière du matin sur la plus belle avenue du monde est juste sublime.
Je descends petit à petit, mes yeux essayant de se fixer sur tous les visages que je croise, ainsi que les vans à vitres teintées. Mais je ne vois rien.
Je sais que je suis vraiment très près d'eux, et je ne les vois pas.
Après tout, ils sont peut être à un tout autre endroit, l'Hôtel n'étant pas du tout confirmé. François ne m'a pas envoyé de message, ce qui veut dire que ses contacts ne lui ont rien dit sur l'Hôtel.
Tant pis, je tente ma chance. En passant je m'arrête au Starbucks, connaissant l'addiction de Mike pour le café. Il n'y a personne à l'intérieur, malgré un Van aux vitres teintées juste devant. Tant pis, je continu et me dirige vers l'Hôtel.
Dans la rue je marche sur le trottoir de droite, toujours en scannant le maximum de visages que je peux. J'ai peur de les rater, ils pourraient être là. Ca pourrait être ce mec là avec les lunettes. Et puis non.
Ils pourraient aussi être à l'autre bout de Paris. Ou juste derrière moi...
Je continue de marcher, et m'inquiète à peine de voir trois bus sur un coté de la rue. Je passe entre les bus et un bâtiment sur le côté. Sur mon passage, tous les gens attroupés sur le côté se taisent et me regardent. Je trouve ça louche, mais comme l'Hôtel n'est pas en vue, je continue mon chemin...
Les bus démarrent au moment ou je choisis de traverser la route pour avoir une meilleure vue sur les bâtiments à droite.
Un détail attire mon attention. Il me semble que le chauffeur du premier bus avait un T-shirt 21st CBD. Mais comme ces temps ci j'ai tendance à vois du Green Day partout, surtout ce jour, je me dis que j'ai du rêver.
Alors je me retourne quand même pour jeter un œil sur les autres bus. Et je réalise. Ils sont garés devant l'Hôtel que je n'avais jusque là même pas vu...

Je me dis que ça commence à sentir bon pour moi. Mais je n'ai aucune confirmation, alors je ne préfère pas me faire de faux espoirs...
Je pars m'asseoir un peu plus loin sur un banc depuis lequel j'ai une belle vue sur l'entrée de l'Hôtel. Tout en envoyant un message à François pour lui dire que j'ai vu 3 bus devant l'Hôtel.
C'est à peu près dix minutes après que j'ai cru que mon cœur allait lâcher, que je me suis maudit pour, encore une fois, avoir autant de chance... Tré sort une dizaine de secondes sur le trottoir, et là je sais. Je sais que cet Hôtel est le bon, alors qu'il y en a des dizaines d'autres du même standing à travers tout Paris.
Ni une ni deux je me rapproche de l'entrée, Tré est entré, mais je préfère être au plus près, pour surveiller les allées et venues. J'essaye d'appeler des gens pour partager ma joie, mais personne ne répond, alors je préviens François avant de poster un nouveau statut sur Facebook.

L'attente sera longue sur la fenêtre d'un salon de coiffure juste en face. Il fait froid. Les gens passent et repassent me jetant parfois des regards bizarres. Peu importe. J'avais raison.

Quelques heures plus tard, Tré ressort avec quelqu'un d'autre, et sous mes yeux hébétés, ils partent tout deux en vélos à travers Paris, avant de revenir une demi-heure après, avec un sac à la main. Là encore, l'attente... Dans le froid. Mais elle sera récompensée... Plus tard. Mon regard est attiré vers le haut. 4ème étage, fenêtre de droite, une tête sort, discrètement, une fois. Puis deux. Je reste le regard fixé là haut, et le rideau bouge et rebouge alors que je souris, puis plus rien. Tré ressort en vélo, avec un chapeau et des lunettes noires cette fois. Accompagné par je ne sais pas qui, ils se dirigent vers les Champs Elysées.
François fini par arriver sur place, et ensuite je ne sais plus trop ce qui se passe, pendant que l'on parle, d'autres arrivent. Jennifer, Meriam, et deux filles que j'avais vu au Trabendo. On parle, on fait passer le temps, jusqu'à ce que je me relève d'un coup en disant simplement "Tré". Tout le monde me regarde d'un air bizarre avant de regarder ce que moi même je regarde. Tré, devant nous revenant tout simplement en vélo. On lui souhaite la bienvenue en France, il nous fait un signe de la main avant de rentrer.

Nous reparlons de plus belle, surveillant les allées et venues des différentes voitures et vans, espérant croiser Mike ou Billie Joe. Jeff est sorti aussi entre temps, tout seul dans les rues de Paris.

Un employé de l'Hôtel sort, et les voitures se préparent depuis déjà pas mal de temps. Ca arrive. On se place comme on peut avant de voir Tré sortir une fois de plus et sauter dans son van, suivi de près par Mike qui en fera autant.
J'entends un "C'est bon vous pouvez partir y'a que deux sorties de prévues"

AHA. Bien sur.

Le mec avait pas l'air de comprendre à quel point la toute petite dizaine de fans réunis était impatiente de les voir. Non. On ne bougera pas, tu peux nous dire ce que tu veux.
Je sors des lignes de l'Hotel et j'ai le malheur de m'accouder sur le pot de fleur à l'entrée tout en parlant avec les gens. L'autre abruti repasse, me regarde avec un sale air. Je le fixe, bien décidée à ne pas bouger, et il me sort "Faut pas s'accouder sur le truc"

Connard.

Je reste, mais sans m'accouder sur son foutu pot de fleur à la con. On s'est divisés en deux groupes, un de chaque coté de la porte. Nous sommes huit, à parler chacun de notre coté quand deux personnes sortent de l'Hotel. Je fixe une des deux. Elle me fait penser à Adrienne. Je regarde les autres, mais personne ne réagit. Ca ne doit pas être elle. Je la fixe encore. MAIS SI PUTAIN! Elle vient juste de passer tranquillement à coté de nous. Je regarde ceux du groupe en face, on rigole. Sachez que Madame Armstrong est à peu près aussi grande que son mari, a des cheveux géniaux et m'inspire un grand respect. Plus tard, Jeff revient, et je dois carrément me pousser un peu pour le laisser passer aha.

Puis la directrice arrive et me parle d'un ton bien plus plaisant, nous disant qu'elle comprends notre situation, mais que pour des raisons de sécurités, nous ne pouvons pas rester ici, mais devons attendre de l'autre coté de la rue, et s'approcher ensuite, si besoin est.
Diplomate et sympathique, elle arrive à nous convaincre de passer de l'autre coté pour attendre. Après quelques temps, bien que je ne puisse pas dire combien, le manager sors faire un tour d'horizon, alors qu'un van se prépare.

La situation est très claire pour nous tous. Billie Joe va sortir. De l'autre coté du trottoir, la pression monte d'un cran, tandis que nous pensons sérieusement que nous allons mourir en traversant pour le rejoindre.
And here he comes.
Nous sommes de l'autre coté. Je traverse en plein milieu droit sur lui. J'ai des choses à lui dire, et je n'aurais pas 56 chances de le faire.
Il me voit traverser, les autres à ma suite, comme des gros barbares, et du coup, à la différence de Mike et Tré, il nous attend.
J'atteins enfin l'autre coté alors qu'il me dit "Hi!". Je n'ai rien le temps de comprendre, que déjà il me sers la main et me dis "I'm sorry but I can't stay, I've got to go."

Mon anglais fuse sans que je ne le réalise vraiment, et je plante mes yeux dans ses lunettes rouges toute bizarres avant de dire " Okay, it doesn't matter. i just wanted to say thank you for the last time, because I was on stage with you, and I really had a blast."
Je sens que les autres sont arrivés derrière moi, et l'émotion fait que je ne me rappelle même pas de sa réponse qui, d'après mes vagues souvenirs me semble être un " Okay cool! You're welcome!' Je pars en retrait, pour laisser les autres avoir leur heure de gloire aussi. Je crois e le regarde de Meriam, mais je suis sure une autre planète, complètement inconsciente de ce qui peut bien se passer avec les autres.

Ca y est.
Depuis Avril, je voulais simplement dire "Merci" pour ce moment juste magique qu'il m'avait permis de passer avec eux. C'est surement le meilleur cadeau que je pouvais recevoir, et la frustration de ne pas avoir pu les remercier, ce poids, il est enfin parti.


Je suis super heureuse.
J'ai réussi à faire ce que je voulais faire depuis longtemps.
J'entends que les autres filles n'ont pas pu donner la bouteille de vin qu'elles avaient apporté, quand Julien m'appelle.
Je suis intenable au téléphone. Il ne comprend absolument rien, car je parlais de manière totalement incompréhensible de toute façon. J'arrive quand même à lui indiquer où nous sommes, et il arrive, après la bataille, comme d'hab, accompagné de Mike, dont on a facilement retenu le prénom. Nous restons là à parler quelques temps quand deux italiennes arrivent. Elles connaissent François, alors tout le monde y va de sa petite discussion. C'est un peu après que Tré choisi de ressortir, accompagné de sa copine. Ils reviendront un peu plus tard, et nous auront cette fois ci droit à un sourire et un geste de la main.


Il est 17h08, et les estomacs de Mike et Julien ne tiennent plus, alors nous partons tous les trois. Et de toute façon, il est temps de se rendre devant Bercy.
Hésitant à prendre un McDo sur les Champs, on fini en fait par aller directement devant la salle où il y a déjà cinq tentes. Je me pensais folle. Il y a pire.
Il s'avère que, si les filles devant ne sont en fait pas aussi fan que nous ("Minority? C'est quoi?" "Des pogos???") Elles sont pour la plupart bien sympa. On décide d'ailleurs qu'il est temps d'aller au ravitaillement, et nous partons avec Julien en direction de ce qui sera en fait un Monoprix, Mike étant restés avec Vivien, Pauline et les autres sur place.

Et pour un ravitaillement, s'en sera un, et un vrai. Accompagné des deux jumelles et de Amélie, si ma mémoire et bonne, nous achèterons en tout et pour tout pour 65€ de vivre, majoritairement composé de sandwich, d'un fut de bière de 5 litres pour lequel j'avais totalement craqué, de deux bouteilles de rosé, une de Get 27 etc... Ca promet.


Le soleil se cache progressivement, et le froid commence à gagner du terrain, bien aidé par le vent constamment présent. Nous décidons, après que Julien et Mike soient partis acheter leurs pizzas jusqu'en Italie, de partir avec Pauline chercher une tente dans l'appartement d'une de ses amies.

Un aller, un repliage de tente, deux duvets et un retour plus tard, nous montons le camp et attaquons les vivres.

Le fût de bière fait l'unanimité, et les Buffalos nous mettent de bonne humeur. Les filles partent à la patinoire, et nous continuons de vider doucement mais surement les 5 litres de bière. La seule chose qui nous manquera à cette soirée étant une guitare. J'avais l'espoir que Xav' puisse passer avec la sienne, mais après un petit coup de téléphone, il s'avère qu'il passe lui aussi une bonne soirée, et donc, ne peut pas nous rendre visite. Le chien. Bref.

Les filles reviennent, et nous attaquons le Get 27 qui s'est littéralement fait massacrer. Nous nous réfugions dans la tente pour boire nos bières à l'abri du vent, quand on entend des insultes et des cris. Ni une ni deux je pousse et je sors voir ce qui se passe. Juste à temps pour voir une fille et une des jumelles tomber à terre en se foutant sur la gueule. En chaussettes, je pars me mettre entre les deux. Les deux vont bien, mais la demoiselle qui skwatte et bien énervée, et bien bourrée. Après une heure de négociations, elle fini enfin par se barrer, et nous reprenons notre principale activité : boire pour se réchauffer. Les gens sont vraiment sympas et déconneurs, je passe une soirée géniale, entrecoupés d'aller-retour jusqu'au bar le plus proche pour évacuer la bière de temps en temps. Au final, je m'écroule dans la tente et commence ce qui sera une petite et fraîche nuit.

D'autres me rejoignent, mais quatre c'est juste pas vivable, alors Mike décide, après le test de nombreuses positions, de sortit pour dormir dehors. Ne restent donc que Pauline, Julien et moi. Au final, nous ne dormirons que très peu, les gens dehors faisant du bruit, et le sol étant super frais. J'émerge le lendemain matin vers 6h et quelques et reçoit un message de François qui me dit que, tout naturellement, il a parlé au manager hier soir et obtenu un pass backstage. Normal.
Je jure de le tuer, et ensuite je me lève pour découvrir le cadavre du fût de bière.
Entre temps, des gens sont arrivés, et ça commence à être le bordel " t'as pas dormi là gnagnagna et tu es devant moi!"
Je décide donc de mettre en place le système dont on avait parlé la veille et part numéroter les 253 premières personnes de la file, expliquant à chaque fois que cela nous permettra de sortir tranquillement de la file pour y revenir sans perdre nos places. Les gens semblent apprécier, et tout le monde ou presque se laisse "tatouer". Je croise entre temps des visages familiers, Amel et quelques personnes de GDP, Maxime, etc...

Moi et mon numéro 27 retournons à nos places.
Là c'est plutôt long, on a parlé déconné, parlé avec le vigil etc...
Bref il est 15h et quelques quand François arrive. Je raconte de la merde au vigile pour sortir du rang et rejoins François qui m'emmène vers l'entrée des Soundcheck.
Au départ, j'étais sensé essayer de rentrer à l'arrache, mais il s'avère qu'un des 3 guests de François a annulé, et donc je reprends la place \o/

Je me retrouve donc à parler aux autres guest de François, ainsi qu'à Oli, les italiennes de la veille, et Meriam et Manu qui sont venus nous rejoindre ensuite. Après une longue attente, on se sépare, et François me dis qu'en fait l'entrée n'est pas là. Je fais donc bouger le groupe d'une vingtaine de personnes vers une autre porte de Bercy. Là, ils vérifient les identités des gagnants. Oli rentre, je dis que je suis guest de François. Le mec me dis de passer; la nana me bloque avant de dire "Vas y".
Je passe la porte et saute dans les bars de François sans même réfléchir. J'y suis, je vais y aller, c'est énorme. François à peine lâché je cours vers Oli et en plein élan je la serre dans mes bras en gueulant. On a d'ailleurs failli tomber. J'y suis. On va vivre ça. Tous ensemble.

Là, un mec explique que si quelqu'un filme ou prend un photo, il se fait péter la tête et dégage dehors. Tout est bien clair, je ne tenterai pas. Le groupe d'environ trente personnes que nous sommes suit les couloirs sous Bercy, passons par les loges artistes, et arrivons enfin.

Passant la porte, nous entrons dans le monstre.


Bercy.



Vide.

La fosse est énorme, les gradins titanesque. Je prends conscience de l'énormité du show auquel je vais assister, et j'en ai des frissons. Les gars sont là, sur scène, préparant le matos. On s'arrête sur deux barrières qui étaient posées là, et on sort les pancartes tout en écoutant jouer tout le monde.

A la fin de la première chanson (j'ai complètement oublié ce que c'était), Billie Joe nous dit de nous rapprocher. Alors nous allons aux barrières. Avec Oli, nous choisissons de nous placer dans l'angle, coté droit.
C'est tout simplement magique.


Un concert privé d'en gros vingt minutes, dans Bercy vide, pour 25 personnes.







20 minutes de bonheur disais-je donc, durant lesquelles nous auront droit à Drama Queen ainsi que Poprocks and Coke, à la demande d'une fan.

Je reste complètement médusée pendant tout le soundcheck, je me dis que je dois être entrain de rêver. Finalement, c'est terminé, et on nous demande de sortir, ce que nous faisons à reculons, pendant qu'un mec glane un pass backstage auprès de Mike. Une fois sortie, j'échange mon opinion avec Oli qui est tout aussi dingue que moi après ce qui vient de se passer. Super-François est introuvable pendant ce temps. Nous attendons énormément de temps. Les gens négocient pour que l'on ai pas à retourner dans la queue. Effectivement, étant n°27, ça me ferais mal de repartir à 0...
Après un bordel pas possible et de faux espoirs, un mec nous dirige vers la porte 27.
Sur le chemin j'entends un gros "NEEEEEEEEEEMMM" je me retourne et vois Aurélien et Arthur. Je gueule donc "A DROIIIIIIIIIIITE!" pour leur indiquer où je serais dans le concert. Enfin où je prévoyais d'être du moins...

Arrivée à proximité de la file, nous réalisons que les gens ont commencé à entrer, et que donc, j'ai dormi dans le froid et attendu 28 heures pour rien. Super. Néanmoins nous ne sommes pas non plus tout au bout donc bon... Oli, les autres et moi-même arrivons finalement à entrer après que nos sacs soient fouillés. Je descends la volée de marche en regardant Oli derrière moi, elle me rejoint. Il ne faut pas courir, alors je marche d'un bon pas... Mais trop bon apparemment, car un vigile se plante devant moi pendant bien 5 secondes. Et 5 secondes, précisément à ce moment, c'est vraiment énorme. Bref il me laisse partir et je rentre dans la salle, dépitée de voir qu'un bon tiers de fosse est déjà blindé.
Je me dirige vers la droite, jouant des épaules pour avancer, tout en cherchant tout le monde du regard. Je ne trouve personne, alors j'appelle Julien qui me dit que finalement il est sur la gauche. Et merde...
Complètement serrée, je dois rester à droite. Je continue d'avancer et retrouve Helene, qui était au Trabendo et au soundcheck avec moi. La demoiselle me dis de passer devant elle, car "Tu as passé la nuit dehors à les attendre, tu mérites d'être le plus devant possible." Si tu lis ça ma grande, sache que je te remercie énormément, c'était vraiment super sympa, peu de gens l'aurait fait.

Je me retrouve donc en gros au 5ème rang, derrière deux touffes de cheveux qui m'ont bien saoulé, et je suis contente de remarquer que Manu est devant moi. On se parle vite fait, et on se dit que, vu par quoi nous sommes entourés, le premier rang est jouable... Les filles autour de moi se plaignent de la chaleur, alors ça laisse présager de ce qui se passera en plein show...

Attente.

Je lève les yeux autour de moi tandis que Bercy se remplit.
L'ambiance est déjà au rendez vous. En témoignent les olas de fou qui tournent dans la salle. Vu de la fosse, c'est géant. Et une fois de plus, je me dis que, connaissant Green Day, et connaissant ce showman monstrueux qu'est Billie Joe, ça va donner à mort ce soir...

Après avoir jouer avec des ballons, des préservatifs, et après de multiples olas, les lumières s'éteignent.

Malgré la chaleur déjà présente, je frissonne, autant du plaisir de savoir que ça y est, après 4 ans d'attente d'un show de cette envergure, il commence, mais aussi parce que la clameur de la salle est juste géniale.

Prima Donna entre donc en scène.
S'ils ne m'avaient pas du tout convaincu sur leur myspace, leur prestation est pourtant vraiment super sympa et dynamique. Pour être honnête, c'est la première fois que je vois une première partie bouger autant que ça. A tel point que les premières évacuations de groupies enhardies commencent. Pendant le set, je me débrouille pour me faufiler, dépasse Manu, et arrive finalement au premier rang, contente de trouver la place qui, je trouve, m'étais due.
Peu après le chanteur fait tomber le manteau, puis vient mini-slammer vers nous. Étant presque juste en dessous, j'en profite allègrement (bah quoi? Embarassed ). La main pleine de sa sueur, je me prends à penser que cette même main aura connu bien des émotions ce week end (entre l'ultime serrage de main de BJA et ça!)
Leur show se termine, je me cale à la barrière et fait passer mes boules quiès à Julien, Pauline, Mike et Geoffrey , qui sont en fait juste en face de moi, de l'autre coté du catwalk. Je vois aussi les jumelles, juste sur le devant, et Maxime dans un coin.

Je pense à tous les autres qui ne sont pas là... Aurélien, Arthur, Olivia, François, Marine, Anne, Clémence, Eymeric... tout le monde...

Le lapin arrive sur scène.

Oh putain ça faisait longtemps que je voulais le voir s'enquiller ses bières lui! Chose qu'il fait d'ailleurs super bien.


Song of the Century est chantée en chœur par une partie de la foule.






TIN-DIN

La chair de poule me gagne malgré la chaleur déjà ultime en fosse. Ma hanche s'enfonce un peu plus dans la barrière, tandis que Bercy se soulève d'une seule clameur.
21st Century Breakdown.


Ils sont là.



Après toutes ces années, les voilà finalement à Bercy.

Song of the Century passe super bien, et mister Armstrong nous salut, avant de se lancer dans Know Your Enemy.
La fosse est furieuse de mon coté, mais j'arrive à sauter en rythme quand même, par je ne sais quel miracle.

... And we will see how godless of a nation we have become...

Je doute furieusement de la capacité de mon cœur à tenir le choc à la fin de cette phrase, et au début du riff de l'énorme East Jesus Nowhere.


WHO WANTS TO BE SAVED???

Un petit gamin monte sur scène, Billie Joe s'accroupit et met la main du gamin sur son front. Le môme doit être aux anges... Il repartira finalement avec le bandana avec lequel Billie l'a soigneusement épousseté, mais surtout avec des souvenirs énormes plein la tête.

WHO WANTS TO START A FUCKIN WAAAAAAAAAAARRR???



Holiday arrive avec l'énorme East Jesus Nowhere, et la fosse est encore plus folle de retrouver un bon gros morceaux d'American Idiot.
Le plus hallucinant, et flippant à la fois, c'est de sentir que la barrière se penche tellement les gens poussent comme des gros enfoirés de bœufs. J'ai peur qu'elle tombe. Vraiment. Les Eurocks à coté, c'était vraiment un après midi sur la plage.
Sans compter le nombre époustouflant de morts derrière. Au départ des groupies, puis de plus en plus de mecs, et certains pas de petite constitution.
Bien décidée à ne rien lâcher, je continue à vivre mon concert plein pot contre la barrière, croisant parfois le regard de Dieu Billie Joe.

Viennent ensuite Static Age/Before The Lobotomy/Are We The Waiting. Je croise le regard de Julien en face de moi qui se marre, parce qu'il sait bien que je n'aime pas ce passage du concert. Bref, je participe quand même en sautant/chantant les paroles, mais il est vrai que c'est pas le meilleur passage du concert...
En revanche, St Jimmy succède à Are We The Waiting, et la folie me reprend, tandis que je lutte pour garder tous les morceaux de mon corps là où ils doivent être.

Le tout s'enchaîne avec Boulevard Of Broken Dreams...
Je suis sur un nuage, et j'ai franchement les yeux humides. J'ai à ce moment un tel sentiment d'accomplissement que ça m'en fait mal au bide. J'ai le sentiment que nous y voilà, la boucle est bouclée, après tant d'attente, après avoir regardé Bullet In A Bible à m'en péter les yeux, après avoir décortiqué le DVD secondes par secondes avec Marine, nous y voilà.

La sublime Boulevard Of Broken Dreams.
Celle qui a tout déclenché, celle qui fait que je suis là aujourd'hui, dans cette fosse, mai aussi celle qui fait que je suis ou j'en suis dans ma vie.

La surprise n'est carrément pas finie, puisque vient ensuite la bombe atomique Hitchin A Ride, et là les gens, autant vous dire que barrière ou pas barrière, groupies ou pas groupies, 28 heures d'attente, de fatigue et de froid, RIEN, je dis bien RIEN ne m'a empêché de vivre ce moment A FOND. D'ailleurs je croise une fois encore le regard de Julien en face qui sait à quel point j'aime cette chanson.
Je saute, comme si j'étais en pleine fosse, me râpant la moitié de la hanche contre la barrière, et défonçant les gens sur le coté. RIEN A FOUTRE, c'est MON moment, c'est LE moment. Jamais je ne me suis sentie aussi vivante (exception faite de Longview au Trabendo).

Petite déception quand même quand Billie enchaine directement avec Welcome to Paradise.

Déception qui toutefois passera très vite, c'est WELCOME TO PARADISE QUOI!!!
Et le paradis ce soir là, il était bel et bien à Bercy!!

Arrive la surprise " Give Me Novacaïne " qui fait bien plaisir.

Je ne sais plus ce qui se passe ensuite, des gens montent sur scène dont Mike, et je suis ultra contente pour lui. Ma setlist que j'ai me dis que When I Come Around vient ensuite.

Autre GROS GROS moment que j'attendais depuis LOOOONGTEMPS, Billie Joe joue avec la foule, faisant s'affronter la gauche et la droite de la salle avant de se lancer dans un tonitruant Brain Stew. OH PUTAIN QUE C EST BON!
BAM Jaded est balancée comme suite normale à Brainstew, avant que ne vienne Longview. Mike se ramène devant nous pour jouer l'intro à la basse, et mon cœur se fend littéralement en deux. Je m'attends à voir la bouille de Billie venir devant moi, comme au Trabendo. Ca ne sera pourtant pas le cas, malgré les efforts de Manu, et je regarde les gens monter sur scène avec envie. J'arrive quand même à me raisonner. Chacun son jour de chance, et je suis pas à plaindre de ce coté avec les soundcheck de tout à l'heure.... Bref les gens se succèdent, et les mecs embrassent Billie Joe pleine bouche. D'ailleurs l'un des gars a foncé direct sur lui et l'a embrassé avant de lui peloter copieusement les parties. Billie Joe fait semblant de le baffer et se marre.
Le summun fut atteint lorsque Mike désigne à Billie une candidate pour le chant. La demoiselle, bizarrement vêtue, et avec des cheveux très roses monte sur scène et commence très bien, avant de peu à peu oublier les paroles. De rage pure et simple, je les gueule de mon coté, maudissant la fille.
D'un coup je la vois avec les joues gonflées et la main devant la bouche. Je me demande ce qu'il se passe, et l'air incrédule de Billie Joe me fait dire que lui aussi. La pauvre a vomit et tout gardé dans la bouche. Quand je réalise, je me marre, et voit Billie en faire autant. La fille descend avant de cracher sa galette dans une serviette, et le show continu avec Basket Case.
Je commence à fatiguer. Je lutte depuis longtemps pour conserver ma place (j'vous dit pas le nombre de requins derrière...), je lutte pour garder mon sac qui est complètement tiré en arrière, ce qui fait que mes épaules aussi, et la circulation sanguine dans mes bras devient difficile. L'intro de She retentis, et je suis heureuse de l'entendre, beaucoup moins de constater que ma tête tourne. Je pèse le pour et le contre d'une évacuation par un vigile, puis me dis que je vais tenter de rester malgré tout. Je pousse pour monter prendre un peu d'air. Le vigile choppe encore des gens derrière moi, je dois me protéger pour pas mourir. J'ai chaud. Ma tête continue de tourner, et au fond de moi je sais déjà qu'il ne me reste que deux options. Rester, et tomber dans les pommes, ou sortir maintenant.
King For A Day passe, je vois vaguement Tré, Mike, Billie, Jason, Jason et Jeff avec leurs costumes fantaisie, avant de me tourner vers Manu, dépitée...

"Sors moi"
"Quoi???"
"Fais moi sortir d'il te plait"

Un signe au vigil, il empoigne ma ceinture, et je quitte la fosse.

Je n'ose même pas jeter un regard sur scène alors que je passe entre celle ci et les barrières. Ma tête tourne encore énormément, mais je suis déjà dégoutée, et men veux de ne pas avoir profité à fond. Je m’affale sur une chaise sur le coté, vide une bouteille d'eau gentiment donné par un mec de la sécurité. J'en demande une autre, mais ils n’en ont plus. Le mec est gentil, il me demande comment ça va. J'entends la foule hurler et se déchainer, et me sens complètement à part.
Je m'avachis un peu plus sur ma chaise quand j'ai la maigre consolation de voir le chanteur de Prime Donna passer devant moi. Je lui tape l'épaule et lui souris, il se retourne et me lance un grand sourire avant de repartir. On me dirige ensuite vers ce qu'ils appellent l'infirmerie. Le son du show est toujours très présent, et 21 Guns me parvient, mais étouffée par les murs. Je n'y suis plus. Green Day est sur scène et joue, et je n'y suis plus...

Je me pose sur une chaise, on prend mon nom, mon prénom et mon âge, on me donne deux sucres et un verre d'eau.
J'ai une vieille envie de vomir, mais finalement ça va. J'entends American Eulogy, et les larmes me montent aux yeux (tout comme maintenant que je l'écris).

American Eulogy. Et je n'y suis pas.

Réveil immédiat, coup de fouet. Je dois y être.

Je demande à repartir, un mec nous emmène jusqu'à l'arrière de la fosse. Je fais de mon mieux pour ne pas courir dans le couloir, et je chante les mots en retenant mes larmes. Nous passons devant les loges, puis j'arrive à la fin de la fosse. La toute fin.

J'avance peu à peu, la fosse n'est absolument pas compacte. Je retrouve par hasard Pauline et Mike, je sers Mike dans mes bras, il est super heureux d'avoir pu monter sur scène.

Pauline se baisse et je me demande ce qu'elle fait quand je la vois ramasser un truc noir par terre. Je regarde et m'aperçoit que c'est en fait mon T shirt du Trabendo qui était tombé. Prise de panique je fouille la petite poche de mon Eastpack pour réaliser que mon mp3 ne s'y trouve plus.

BAM un coup de plus...

Enervée, je me refuse à y penser, referme le sac, et avance jusqu'au plein cœur de la fosse, cherchant du regard les gens que je connais. Personne. Je passe American Idiot à sauter au milieux d'inconnus.

Minority commence et mon cœur se serre. Je sais que le pit sur cette chanson ne sera pas fait.
Alors je saute tout en avançant peu à peu. Je tombe sur deux émos entrain de pogoter, je tape sur l'épaule de l'un et lui explique ce que je veux faire avec des gestes. J'ai bien vu mon coup, le mec et okay, et en quelques secondes ont se fait un petit cercles et on se rentre dedans. Ca me fait du bien, je prends des tampons, mais rien de bien ouf, nous n'étions que 4 ou 5. Minority se termine, et avec elle le mini circle aussi.

J'avance encore et toujours dans la fosse, jusqu'a ce que je me cale. Ca sera ma place définitive. A vue de nez, 20/25 ème rang. J'entre aperçois les membres du groupes de temps à autres... Et me maudis encore de ne pas avoir tenu.
Il entame Macy's Day Parade, et je chante en chœur, tout comme pas mal de gens autour de moi.
Vient Tell Me When It's Time To Say I Love You, chanson que je ne connais pas mais que j'ai trouvé magnifique. L'ambiance était vraiment plus intimiste, à tel point que je m'attends à voir arriver Adrienne rejoindre Billie sur scène (car oui je l'ai vu à plusieurs reprises vers les guitares). Ca ne sera finalement pas le cas, mais ça l'a été dans mon imagination.

Il entame Good Riddance, et là j'ai un énorme pincement au cœur, à la fois parce que cette chanson est géniale, mais aussi parce que c'est la dernière... Je la passerai finalement les yeux fermés quasiment tout du long, le poing en l'air ou la main sur le cœur.

Tant de temps et tant de choses ce sont produites, depuis ma première écoute de Boulevard of Broken Dreams, jusqu'à aujourd'hui, là tout de suite dans la fosse, en passant par le Trabendo.

Mais voilà, c'est terminé. Billie lève sa guitare et nous salut, avant de partir.

Tré revient et balance ses baguettes avant de repartir.

Et un gros vide me prend.


C'est fini.


J'ai attendu 4 ans un show de cette envergure, et c'est fini.


Je repense soudainement à mon mp3 et me dirige vers l'endroit de la fosse où j'étais, à la barrière. Je lutte contre les gens qui partent dans l'autre sens, et bataille avec les vigiles pour chercher au milieu des confettis, mais je ne trouve rien.


Il s'avèrera au final que mon mp3 était en fait dans la grande poche, à mon grand soulagement.











Je tiens à remercier tous les gens avec qui j'ai passé une énorme soirée Samedi soir, pardonnez moi si j'oublie de vous citer ; Julien, Pauline, Mike, Vivien, Geoffrey, Florence, Béa, Amélie, Guillaume, ainsi que les 253 personnes que j'ai tatoué le lendemain matin.

Je laisse aussi une mention spéciales au quelques gens que j'ai rencontré du forum de GreenDayParadise, notamment Amel, comme toujours clin d'œil Et autre mention spéciale au gens qui étaient à l'hotel, à savoir Meriam, Ally, Jennifer, Gaelle et les deux italiennes.

Merci aussi à mes potes de TheOffspring-fr.com, à savoir Auré, Arthur, Clémence, Marine, j'inclue aussi Eymeric, et Mimile, pour qui je suis vraiment désolée.

Un énorme merci à Oli, sans qui les soundcheck n'auraient pas été les mêmes.


Le super spécial méga THANKS revient bien évidemment à François, sans qui il n'y aurait pas eu de soundcheck du tout, merci pour ta générosité, et je souhaite une très longue vie à GreenDayVideos. Je te souhaite beaucoup d'autres soirées en bonne compagnie dans une fontaine.

Et l'ultime merci va bien évidemment à ceux qui m'ont prise par les tripes depuis maintenant bien longtemps, et qui ont changé beaucoup de chose sans même sans douter.

Merci donc à Jeff Marbella, Jason Freese, Jason White, Tré Cool, Mike Dirnt et Billie Joe Armstrong.







LONG LIVE GREEN DAY, SEE YOU GUYS IN SAN FRAN-FUCKIN-SISCO






Edit ortho content


Dernière édition par Nemesis le Mar 6 Oct - 0:25, édité 1 fois

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par léoffspring le Lun 5 Oct - 15:05

Teuh ! Enflure de nem ' ! prieee

Super review pour le moment, vraiment très bien écrit ! On ne se lasse jamais de tes reviews ma grande.

Et puis savoir que Tré fait du vélo !

léoffspring
Roi des Pédales
Roi des Pédales

Nombre de messages : 13677
Age : 25
Localisation : Mon peyé.

Voir le profil de l'utilisateur http://velo101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Omsi le Lun 5 Oct - 19:25

Aurélien aime cette review (y)

__________________
Veni, Vidi, Omsi

Omsi
Addicted forhumeur
Addicted forhumeur

Nombre de messages : 17998
Age : 26
Localisation : Strasbourg-Palette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Cellar le Lun 5 Oct - 20:46

J'ai tout lu. Au top.

Cellar
Mondo Moderator
Mondo Moderator

Nombre de messages : 21558
Age : 27
Localisation : Hamburger

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reverbnation.com/sundering

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Mimile le Lun 5 Oct - 21:36

nixamere.

Mimile
Cool To Post
Cool To Post

Nombre de messages : 1041
Age : 26
Localisation : Boulogne Billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Papy le Lun 5 Oct - 21:44

Amen la review prieee

Papy
Damnit, I Flooded Again
Damnit, I Flooded Again

Nombre de messages : 3226

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Alex_tasy le Lun 5 Oct - 21:53

La suite, la suite !!!

Alex_tasy
Entomologiste
Entomologiste

Nombre de messages : 6599

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Nemesis le Lun 5 Oct - 23:31

Edit: Tout dans le premier message, avec correction des fautes de ouf que j'avais faites


Dernière édition par Nemesis le Mar 6 Oct - 0:26, édité 1 fois

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Qwzk1 le Lun 5 Oct - 23:46

C'est vraiment une review parfaite.

On l'impression d'y être c'est fou...

Enfin wow...

Qwzk1
The End Of The Flood
The End Of The Flood

Nombre de messages : 37144
Age : 28
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par léoffspring le Lun 5 Oct - 23:48

Certainement la meilleure review que j'ai lu.

léoffspring
Roi des Pédales
Roi des Pédales

Nombre de messages : 13677
Age : 25
Localisation : Mon peyé.

Voir le profil de l'utilisateur http://velo101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Papy le Lun 5 Oct - 23:49

prieee


T'as quand même vécu le show à fond prieee

Papy
Damnit, I Flooded Again
Damnit, I Flooded Again

Nombre de messages : 3226

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Qwzk1 le Lun 5 Oct - 23:52

Mais paradoxalement elle me fout trop les boules ta review.

Je ne sais pas comment l'expliquer , mais c'est vraiment ce que je ressens.

Enfin je te souhaite de les revoir bien vite...

Qwzk1
The End Of The Flood
The End Of The Flood

Nombre de messages : 37144
Age : 28
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Nemesis le Lun 5 Oct - 23:56

Comment ça elle te fou les boules? J'ai beau reflechir je comprends pas?


Si y'avait pas San Francisco, j'vous jure là, ça serait vraiment vraiment dur. Et ça l'ai déjà.

J'me suis réveilée se matin, y'avait 21 Guns à la radio ça m'a carrément foutu la gerbe. Je peux plus rien écouter, j'ai passé un journée qui m'a semblé oufissimement inutile, comme transparente.

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Mistake le Mar 6 Oct - 0:01

J'ai été étonné que tu sois sortie de la fosse Sad

Mistake
Maître Cléptomane

Nombre de messages : 9140
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mistake_

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Administration le Mar 6 Oct - 0:02

nickel c'te review.
C'est marrant comme nos impressions diffèrent sur ce concert content

__________________

Administration
Cool To Post
Cool To Post

Nombre de messages : 1180

Voir le profil de l'utilisateur http://theoffspring-fr.zikforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Qwzk1 le Mar 6 Oct - 0:04

Enfin ça me rend mélancolique quoi.

Bah ta review fait prendre conscience de l'énormité du concert , du spectacle et le retour à la réalité fût vraiment chaud quoi.

En fait ce qui me fait les boules , c'est tout simplement le fait de lire ce qui s'est passé et qui s'est terminé.
La nostalgie des bons moments quoi , comme pour les eurocks , Belfort, RES , le trab' !

Ca me le fait tout le temps mais je voulais bien le souligner.

Mais ça ne change rien à la qualité de ta review , au contraire , surtout en me procurant cette sensation , ça prouve que tu l'as réussie.


Dernière édition par Qwzk1 le Mar 6 Oct - 0:11, édité 1 fois

Qwzk1
The End Of The Flood
The End Of The Flood

Nombre de messages : 37144
Age : 28
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Nemesis le Mar 6 Oct - 0:08

@Anthony: Arrêtes mec, tu n'imagines même pas à quel point je suis ultra deg.

@ Auré : racontes! Donne ton point de vue!


@Arthur : Ah ouais je vois. Je suis dans cet état partiellement depuis que je suis sortie de la fosse, mais surtout ça m'a pris quand je me suis retrouvée seule dans le métro.

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par léoffspring le Mar 6 Oct - 0:10

Nemesis a écrit:Comment ça elle te fou les boules? J'ai beau reflechir je comprends pas?


Si y'avait pas San Francisco, j'vous jure là, ça serait vraiment vraiment dur. Et ça l'ai déjà.

J'me suis réveilée se matin, y'avait 21 Guns à la radio ça m'a carrément foutu la gerbe. Je peux plus rien écouter, j'ai passé un journée qui m'a semblé oufissimement inutile, comme transparente.

Non mais je comprends parfaitement ce que tu ressens, vraiment.
La comparaison peut être absurde et ridicule pour certains, mais c'est exactement ce que j'ai ressenti après mon Tour de France 2006 et 2009. Il n'y a pas d'explication, c'est juste notre passion, ce qu'il y a de plus important pour nous (après le barbecue quand même).

léoffspring
Roi des Pédales
Roi des Pédales

Nombre de messages : 13677
Age : 25
Localisation : Mon peyé.

Voir le profil de l'utilisateur http://velo101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Nemesis le Mar 6 Oct - 0:11

Tu m'as fait tellement rire avec ton barbecue gros con (l) (l) (l)

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Nemesis le Mar 6 Oct - 0:27

J'ai oublié de parler du YMCA complètement énorme dans les gradins au moment du lapin

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par DFDF le Mar 6 Oct - 0:34

J'aimerai pas être aussi fan que Nem franchement. Ca fait peur quoi !

DFDF
Addicted forhumeur
Addicted forhumeur

Nombre de messages : 16376

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/gmenuet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Administration le Mar 6 Oct - 0:52

Bah, j'raconterai ptêt si j'ai pas trop la flemme de prendre le keyboard.
Mais vu la qualité de ta review, j'vais carrément faire tache content

__________________

Administration
Cool To Post
Cool To Post

Nombre de messages : 1180

Voir le profil de l'utilisateur http://theoffspring-fr.zikforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Nemesis le Mar 6 Oct - 0:54

LOL toi faire tâche? Te fous pas de moi lol

Nemesis
Nem' Rôde
Nem' Rôde

Nombre de messages : 10655
Age : 26
Localisation : To where our freedom reigns and the old thought is laid to dust

Voir le profil de l'utilisateur http://alltheragetv.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Administration le Mar 6 Oct - 1:03

Rire

Elle est vraiment géniale ta review.
Il y a la flamme et tout ce qui fait vibrer.
J'ai moins de passion que toi. Et la passion, c'est ce que je respecte le plus.
Alors forcément, à mes yeux, ça fera tache et désincarné à côté de ce que tu as pu vivre.

Ca aura le mérite de représenter le point de vue d'un "médiocre" en la matière Rire

__________________

Administration
Cool To Post
Cool To Post

Nombre de messages : 1180

Voir le profil de l'utilisateur http://theoffspring-fr.zikforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Alex_tasy le Mar 6 Oct - 10:54

Review de merde ...
Trop long, trop de fautes ...
Quitte à faire ça ( de la merde quoi ), autant rien faire !

Alex_tasy
Entomologiste
Entomologiste

Nombre de messages : 6599

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Green Day @ Bercy

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum